Ce "Cours de caricature", commencé en août 2011, bénéficie toujours d'un impressionnant nombre de visiteurs. Son but est tout simple : vous aider à faire vos premiers pas si la caricature vous tente.
Celle que j'aime et qui croque ou transforme vos proches, vos amis en amusants personnages de BD !
Cela les ammuse et ça leur fait beaucoup d'honneur .

Les premières leçons sont les plus anciennes.
Cliquez sur "Articles antérieurs" tout en bas de la page pour y accéder.

Leçon 20. Dernière astuce pour le "Profil"

 Fernandel avait, pensait-on, des dents de cheval !  D'autres, on en a connu, ont eu des dents de lapin. Que dire alors de ceux qui ont une bouche... "en cul de poule" ?
Tout cela pour dire que la bouche est un élément important pour la belle ressemblance d'une caricature.
De profil, la denture d'une personne peut modifier sensiblement le tracé des lèvres, du menton.
Voici une série de bouches, dessinées en fonction de la position des dents.
A toi de la recopier plusieurs fois pour mémoriser ces différents modèles.
Il y en a tellement d'autres !!!


Leçon 19. Résumons-nous, pour s'amuser !

Un petit clip-vidéo pour résumer tout ce qu'on bien de voir ensemble et pour te donner un truc pour caricaturer le profil de quelqu'un..
Puis-je te donner un conseil :




Et surtout, n'hésite à recopier les têtes présentées et  inventer d'autres bonshommes ! Des gros, des rigolos... Joue avec ton imagination.

Leçon 18. La divine proportion de l'ami Léonard de Vinci

Inutile de t'embêter avec cette théorie du nombre d'or qui est de 1,618 ! Si tu veux en savoir plus : tape "nombre d'or et corps humain" dans Google et surfe sur les images, les formules, les définitions qui y sont étudiées. Tu verras que toutes les mesures de notre  anatomie, ont un rapport entre elles. Celui du nombre d'or.
Voyons cela dans l'étage inférieur : celui de la bouche et du menton. A quelle hauteur se situe l'intervalle labial ?
Le croquis ci-dessous montre à merveille les différences qui peuvent exister.
A toi de les voir (C'est le rapport entre les traits vert et rouge) !
A toi de les estimer sur une victime, à son insu... et de les dessiner sur un bout de papier !





Leçon 17. Il a des yeux.... "de merlans frits"

On a l'habitude de décrire parfois les yeux d'un acteur ou de quelqu'un par cette expression. Mais, si tu veux caricaturer, n'hésite pas à mettre un peu de dérision dans ton esprit et ta façon de voir. IMITE sa façon de regarder et cela te facilitera la tâche pour tracer ton trait de crayon !  Et l'oeil, vu de profil, ça n'est pas grand chose à dessiner.

Il se résume presque à deux traits formant un angle. Vérifie bien l’inclinaison et son éloignement par rapport au nez.  L’œil est-il exorbité ou petit ?  L’angle sera plus ouvert et presque fermé.  Les cils ?  La poche sous l’œil ? La paupière retombe-t-elle  ?
Vas revoir le croquis de la 13e note ainsi que la 15e !

Un grand acteur, croqué de face, mais... facile à imiter...même de la voix !


Leçon 16. Tu as un nez ! Comment est-il ?

Vu de face, le nez au beau milieu du visage constitue, pour les caricaturistes, l'élément le mieux placé pour "charger" le dessin.  Vu de profil, il est beaucoup plus facile de le dessiner ! Pose-toi les questions :
- est-il normal et droit ?
- les narines sont grandes ouvertes ?
- est-il aquilin ? (=busqué et assez fin)
- est-il arrondi ?
- est-il gros ?
- est-il en boule ?
- est-il en bec d'aigle ?
- est-il pointu ?
Ces sept questions sont représentées dans le croquis ci-dessus.



A la prochaine note, je parlerai de l'étage facial inférieur, à l'aide du même dessin. Mais rien ne t'empêche de déjà deviner ce qu'il y aura à dire !


Leçon 15. Quelle est la ligne parfaite du profil ?

Va revoir le croquis de la note N° 13, et regarde à nouveau les différents types de nez qui existent sur terre.
Encore que... ils ne sont pas tous là. Pour bien te les imaginer, rappelle-toi la "Tirade des Nez", d'Edmond Rostand.
Maintenant que ton oeil est aiguisé pour tracer les "fondations" d'une caricature de profil, il te faut réfléchir à la meilleure ligne du visage vu de profil, partant du front !
Est-il bombé vers l'avant,  le front est-il fuyant vers l'arrière, est-il bien plat, est-il dégarni de cheveux ?....?....?
Et le menton ?  Où se place-t-il ?  Vers l'avant en présentant  une "galoche" ?  En retrait, se faisant minuscule ?

J'espère qu'en parcourant ces notes... tu ne te limites pas à les lire !   Tu t' entraines, j'espère... avec un crayon et une gomme !

Et maintenant, pour t'aider à REGARDER,  offre-toi quelques minutes de détente à l'aide de ce clip-vidéo avec Gérard Depardieu.

Leçon 14. Quelle est sa tignasse ?

T'exerces-tu agréablement à regarder des profils ?  Mets-tu à profit les conseils que je te donne ?
Si oui ?...  On peut continuer l'étude et l'apprentissage de la caricature.
Maintenant qui tu peux repérer la forme d'une tête ainsi que ses trois étages, voyons
LA MASSE DE LA CHEVELURE : importante pour la ressemblance, et si facile à déceler.


1°) Examine la masse des cheveux. Pour t’aider, positionne d’abord et exactement l’attache de l'oreille qui arrive toujours dans l’étage du milieu, et souvent au centre

2°) A hauteur de l’œil (càd, l'horizontale qui passe par cette attache de l’oreille), trace la paupière, en respectant son inclinaison et son importance.

3°) Voir ensuite le quadrilatère formé par  :
-- attache de l’oreille
-- œil
-- menton.
Est-ce un carré ou un rectangle allongé verticalement ou horizontalement ?  Cette observation déterminera l’importance de la mâchoire.

Regarde les illustrations ci-dessous pour t'aider à comprendre et à voir !  N'oublie pas : entraine-toi à regarder !



Leçon 13. Découvre son caractère !

Maintenant que tu peux repérer la forme enveloppante de la tête, tu dois essayer de voir quel  caractère se dégage de ta victime, d'après la forme de son crâne.  Pour cela...

...Divise sa tête en 3 étages en imaginant deux lignes
une à hauteur des arcades sourcilières  et
l'autre à la base du nez.  Tu peux imaginer alors les trois niveaux du crâne :
- l’étage supérieur, celui du front : dans cette partie-là se cache le cerveau... l’Intelligence
- l’étage du milieu, celui des yeux et du nez : cette zone est celle de l’Affectivité et l’Energie.
- l’étage inférieur, la bouche : son importance  traduit les Appétits physiologiques.

A toi de scruter, avec discrétion, ceux que tu observes en relativisant les différentes hauteurs entre-elles.
Ce n'est pas facile, mais c'est amusant !
Voici deux croquis qui t'expliquent.



Leçon 12. Il a une tête en forme de... poire, une tête carrée ???

Bon !  As-tu pris goût à observer le profil de tes congénères ?
Ont-ils une grosse tête toute ronde ?  Ou bien en forme de poire renversée ?
Se sont-ils fait... une tête au carré ?  Est-ce peut-être une grosse frite horizontale ?
Amuse-toi à esquisser les formes que tu remarques facilement !
Un papier, un crayon... et vas-y, c'est tellement facile. Mais très important... car ce que tu dessines deviendra les "fondations" de ton croquis.
Exemple silencieux très court :

Leçon 11. D'accord pour commencer maintenant ?

Tu dois avoir pris l'habitude de voir différemment, maintenant.
As-tu aiguisé ton sens de l'observation ?
Veux-tu un bel exemple... caricatural ?  La botte d'Italie.




Donc, au travers du profil de quelqu'un, il y a souvent moyen de voir une trace, une tache...Comme par exemple celles-ci :


Essaie un truc !
Sur une nappe en papier, verse un peu de vin que tu étends, à ta guise pour en faire une tache irrégulière. Laisse sécher et ensuite, à l'aide d'un crayon, tu imagines le nez, le menton, l'oreille, les cheveux que tu dessines selon ton humour !   Cela devrait donner ceci :


Leçon 10. Dessine selon ta vision !

Avant toute chose, sache que : le plus important dans une caricature, est de réussir à révéler la PERSONNALITE qui se dégage du sujet. Est-ce de la mollesse ? de la robustesse ? de la tristesse ? de la joie ? de la vanité ?... de l’humilité ?... Cette impression toute personnelle doit te guider pour ton dessin.
Toi, le caricaturiste, si tu vois ta victime comme cela, dessine-la ainsi.
Des autres dessinateurs la verront autrement et leur dessins seront différents.
Mais toutes les caricatures doivent être ressemblantes ! C'est la moindre des politesses ! Regarde bien Nadal !


Maintenant, regarde le résultat de deux caricaturistes différents : Eleouët, et Restropo  :




Leçon 9. Si tu essaies, tu vas rigoler !...

Voici un 2e clip pour te donner l'envie d'essayer la caricature.
Cela te prendra quelques minutes, et tu verras qu'à l'aide d'un simple crayon, d'un papier et d'une bête gomme, tu vas t'étonner toi-même de ce dont tu es capable.
Vas-y...  Essaie de refaire une tête comme dans ce petit film... Puis fais-en une autre en y mettant plus de ton imagination !  Allez, Essaie !